Aller au contenu

Commu­niqué du « Collec­tif du 8 mars » à propos d’une plaque « Simone Veil »

Pour infor­ma­tion : Commu­niqué du « Collec­tif du 8 mars » envoyé à la presse samedi 10 Mars

Lors de notre mani­fes­ta­tion le 8 mars nous nous sommes rendues à l’en­droit où le matin même une plaque de Simone Veil avait été posée pour l’inau­gu­ra­tion d’un jardin et nous avons été coller des E là où nous pensons qu’il est impor­tant par les mots de signi­fier l’évo­lu­tion de notre société.

« Le respect que nous avons pour Simone Veil et ses combats ne nous enlè­vera pas la néces­sité de conti­nuer de lutter contre les discri­mi­na­tions faites aux femmes. Celui sur l’écri­ture en est une. La non fémi­ni­sa­tion des mots
symbo­lise le main­tien d’un ordre établi où le mascu­lin l’em­porte toujours sur le fémi­nin.
Simone Veil a eu des combats exem­plaires dont celui qui a contri­bué à permettre aux femmes de pouvoir dispo­ser de leur corps. C’est un bel héri­tage, mais nous refu­sons d’hé­ri­ter de sa non-adhé­sion à la néces­sité de faire évoluer la gram­maire par la fémi­ni­sa­tion des mots. Le combat que nous menons au quoti­dien pour une égalité réelle et l’éman­ci­pa­tion des femmes en dépend. »

Le jardin Simone-Veil est l’an­cien jardin de Puygar­reau situé à l’ar­rière de l’Hô­tel de ville de Poitiers. A noter aussi l’ex­po­si­tion Simone Veil (1927–2017) visible jusqu’au 6 avril à l’Hô­tel de ville, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 h 30.

Une réflexion au sujet de « Commu­niqué du « Collec­tif du 8 mars » à propos d’une plaque « Simone Veil » »

  1. Thierry Pasquier dit :

    100% d’accord avec la démarche pour l’interrogation qu’elle amène.

    Mais pour le coup avec la compréhension biaisée amenée par la règle « le masculin l’emporte » cette « féminisation » relègue Simone Veil qui, alors, n’est plus la première de tous les présidents et présidentes qui se sont succédé mais la première femme présidente…

    Pourquoi ne pas demander la correction et le remplacement de cette plaque ? ou mieux encore que ces belles lettres orange soient gravées sur l’actuelle.

     

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.