Aller au contenu

Manif inter­dite : une grave atteinte aux liber­tés.

Qu’en disent les député-es de la Vienne ? Et qu’en dit le Parti Socia­liste ?
Commu­niqué de presse d’En­semble! 86

Manif inter­dite : une grave atteinte aux liber­tés.
Qu’en disent les député-es de la Vienne ? Et qu’en dit le Parti Socia­liste ?

La préfec­ture de police vient d’in­ter­dire la mani­fes­ta­tion du 23 juin, à Paris, contre la loi Travail, appe­lée par sept orga­ni­sa­tions syndi­cales.

La préfec­ture et le gouver­ne­ment voulaient canton­ner les mani­fes­tant-e-s à un rassem­ble­ment statique. A juste titre, l’in­ter­syn­di­cale l’a refusé et a proposé des parcours alter­na­tifs. En pure perte. Cette déci­sion est une forfai­ture, une atteinte into­lé­rable à la démo­cra­tie, aux liber­tés publiques, à la liberté syndi­cale, aux prin­cipes consti­tu­tion­nels fonda­men­taux.

Elle exige une riposte immé­diate de toutes les forces démo­cra­tiques de ce pays, une déso­béis­sance massive et collec­tive  de tous les citoyens-nes, une protes­ta­tion dans tous le pays.

Ce gouver­ne­ment Hollande/Valls a les agis­se­ments d’un gouver­ne­ment de droite. Toute personne atta­chée aux valeurs de gauche et de liberté devrait se déso­li­da­ri­ser immé­dia­te­ment de cette inter­dic­tion. Qu’en disent les dépu­tés de la Vienne ? Qu’en dit le Parti Socia­liste ?

Cette atteinte à la démo­cra­tie se rajoute au refus de céder aux exigences d’un mouve­ment popu­laire pour­tant soutenu par plus de 60% de la popu­la­tion. Il s’en­tête à faire passer une loi Travail qui n’a de majo­rité ni dans le pays, ni à l’As­sem­blée natio­nale.

Elle renforce la néces­sité pour tous ceux, toutes celles qui se réclament d’une gauche véri­table d’ empê­cher le vote de cette loi, et si le gouver­ne­ment utilise à nouveau l’ar­ticle 49.3 début juillet, d’y oppo­ser une motion de censure tant ce gouver­ne­ment est illé­gi­time et ne se main­tient que par la force.

« Ensemble! » propose à toutes celles et tous ceux qui résistent à cette déci­sion, à toutes les forces de gauche, écolo­gistes,  démo­cra­tiques, aux person­na­lité-e-s du monde de la culture, y compris aux socia­listes atta­chés au respect des liber­tés publiques, de mani­fes­ter tous-tes uni-e-s le 23 juin.

Poitiers, le 22 juin 2016

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.