Aller au contenu

Une réflexion au sujet de « Poitiers, la vidéo­sur­veillance et le panop­tique »

  1. pascal b dit :

    Cet article d’une camarade du NPA86 est excellent. Donc:

    La vidéosurveillance ne fait pas diminuer la délinquance, elle la fait se déplacer voire devenir paradoxalement plus violente. Elle est évidemment peu utile pour lutter contre le terrorisme surtout contre des terroristes suicidaires…

    Reste le contrôle des déviant.e.s et supposés déviant.es en devenir, ce à mettre en lien avec les lois sur le renseignement et les lois sur  le terrorisme.

    Autant de mesures qui tendent à réduire nos libertés.

    Ce qui est cependant rassurant, c’est que ça fonctionne mal; une société sous contrôle nécessite une bureaucratie pléthorique qui doit dépenser beaucoup d’énergie à montrer à ses payeurs qu’elle est utile. Mais ça peut faire du dégât. Les USA n’ont toujours pas fermé leurs centres de torture ni à Guantanamo ni ailleurs.

    Ce qui peut fonctionner c’est l’appareil répressif ciblé sur des minorités agissantes. Et là, les chefs de la « sécurité » peuvent gâcher la vie  de beaucoup de gens. C’est en cours.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.