Aller au contenu

Pour l’ap­pli­ca­tion des prin­cipes de liberté de conscience et d’éga­lité à l’école publique en Alsace et Moselle

Appel aux orga­ni­sa­tions et person­na­li­tés laïques

Aujourd’­hui encore, en Alsace et Moselle, l’école publique n’est pas laïque. Dans le cadre du statut scolaire local l’État y orga­nise l’en­sei­gne­ment reli­gieux avec les « cultes recon­nus » (catho­lique, protes­tants, israé­lite) dans les locaux et sur le temps scolaire. Il rému­nère les inter­ve­nants de reli­gion aux frais de tous les contri­buables de la Répu­blique.
Cette situa­tion n’est pas conforme à trois prin­cipes consti­tu­tion­nels :

Lire la suite ICI

Une réflexion au sujet de « Pour l’ap­pli­ca­tion des prin­cipes de liberté de conscience et d’éga­lité à l’école publique en Alsace et Moselle »

  1. Fournier Alain dit :

    la république est laïque, une et indivisible et chacun doit être égal devant la loi.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.