Aller au contenu

Lettre à votre maire sur les bornes de recharge des voitures élec­triques

Dans le cadre des actions pour une bonne tran­si­tion éner­gé­tique, chacun.e peut envoyer à la mairie de son domi­cile le dossier en pièce jointe en adap­tant la lettre de
présen­ta­tion à votre commune.

Une campagne de » l’Ob­ser­va­toire du nucléaire ». En lien

– une lettre type pour votre maire contre la mise en place de bornes de recharges

– un dossier sur les voitures élec­triques

– des campagnes publi­ci­taires menson­gères

Monsieur le Maire,

Mesdames et messieurs les conseillers,

le lobby nucléaire et la loi Tran­si­tion-éner­gé­tique actuel­le­ment en discus­sion au Parle­ment tentent d’im­po­ser en France l’ins­tal­la­tion de millions de bornes de rechar­ge­ment pour voitures élec­triques (et plus exac­te­ment nucléaires : rien n’est prévu pour rechar­ger les batte­ries avec de l’élec­tri­cité renou­ve­lable). L’objec­tif est clai­re­ment de doper la consom­ma­tion d’élec­tri­cité (en baisse en France depuis plusieurs années) afin de redon­ner un avenir au nucléaire.

L’ argu­men­taire ci-dessous , rédigé par l’as­so­cia­tion « L’ob­ser­va­toire du nucléaire », attire votre atten­tion sur les effets pervers du déve­lop­pe­ment des voitures élec­triques.

En pièces jointes, les avis du jury de déon­to­lo­gie publi­ci­taire qui recon­naît que :

« AUTOLIB »’ n’est pas propre car l’élec­tri­cité utili­sée est prin­ci­pa­le­ment nucléaire.

– La voiture élec­trique est aussi polluante que la voiture essence ou diesel, et délo­ca­li­ser la pollu­tion n’est en aucun cas un acte « écolo­gique »

Avant de déve­lop­per ou d’en­tre­prendre la mise en place de bornes de recharges, il convient de bien en mesu­rer les consé­quences. Ce dossier peut vous aider à faire le point.

Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les conseillers, à l’ex­pres­sion de mes senti­ments distin­gués.

Billets en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.