Aller au contenu

Une victoire promet­teuse pour le collec­tif de défense du théâtre de Poitiers : la ville trébuche, le théâtre reste debout !

Un commu­niqué du  » Collec­tif de Défense du Théâtre histo­rique de Poitiers »

« Le Collec­tif de Défense du Théâtre histo­rique de Poitiers dénonce une mani­pu­la­tion gros­sière dans le commu­niqué de la ville rendant compte de la déci­sion du tribu­nal admi­nis­tra­tif sur le permis déposé par le promo­teur BAM. Il s’agit ni plus ni moins de trans­for­mer une défaite en victoire et de faire croire aux poite­vins que le sort du théâtre histo­rique est scellé alors même que la ville est désa­vouée au point d’être condam­née.

La ville de Poitiers est en effet condam­née à verser 1200 euros aux requé­rants dans la procé­dure visant le permis de construire qui doit détruire le théâtre. L’ar­ticle premier du juge­ment dit que l’ar­rêté du maire qui délivre ce permis de construire est annulé ! Il faudra un permis de construire modi­fi­ca­tif déposé par le promo­teur dans les trois mois. Et pour­tant la ville parle de vali­da­tion du dit permis ! C’est pour le moins erroné et de nature à trom­per les lecteurs du site de la ville.

Par ailleurs le collec­tif rappelle que d’autres recours sont enga­gés dans ce dossier devant la Cour appel admi­nis­tra­tive de Bordeaux afin de permettre de sauver de la destruc­tion ce lieu emblé­ma­tique et patri­mo­nial de Poitiers. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.